douceur , douceur de l'ivresse . Loin .

25 février 2007

Rien ne sert de courir ...

La sortie semble toute proche, puis , à chaque pas, s'éloigne d'autant de centimiètres que ce que vous avez parcouru .

j'ai beau accélérer la cadence, courir, voler , danser plus haut que le reste de l'air, elle s'en va .

Encore .

Il y a alors une seconde, faible instant , où, assise au brod du mur , je comtemple la lumière sans chercher à l'atteindre .

Flattée, elle me dévoile tous ses secrets .

0601210007

Posté par besoin d ivresse à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]